Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Magenta La Fayette, Agence immobilière PARIS 75010

La place Napoléon III doit son nom à François Mitterrand !

Publiée le 21/06/2016

 

Prolongement de la rue de Dunkerque et située au droit de la gare du Nord dont elle constitue en quelque sorte le parvis, la place Napoléon III appartient au quartier administratif Saint-Vincent de Paul (en souvenir de la congrégation établie à cet endroit). A l’origine, en 1845, cette esplanade reçut l’appellation place de Roubaix afin d’honorer, comme cela se pratiquait aux environs de la gare du Nord, une des villes desservies par les nouvelles voies ferrées. En janvier 1987, sous la présidence de François Mitterrand qui, disait-on, avait entamé une biographie de Louis Napoléon, elle fut rebaptisée pour rendre hommage au premier président de la République et précédemment empereur des Français de 1852 à 1870, ce qui en fait également le dernier souverain de France.

Faut-il réhabiliter Napoléon III ?
Poursuivi, notamment, de la haine farouche de Victor Hugo et des politiciens de la IIIe République que l’Histoire n’a pas forcément loués pour leur probité morale ou intellectuelle, Louis Napoléon Bonaparte eut toujours mauvaise presse auprès des historiens académiques. Pourtant, le neveu du Petit Caporal – et sans entrer dans les polémiques politiques ou militaires qui marquèrent son règne – fit beaucoup pour les territoires français et pour Paris en particulier. Car c’est à lui que l’on doit l’annexion du comté de Nice et de la Savoie à la France en 1860 et surtout la réhabilitation de la capitale dont il chargea le baron Haussmann. Exilé suite à la défaite de Sedan, il mourut à Chislehurst, banlieue du sud-est de Londres et repose aujourd’hui dans un mausolée à l’abbaye Saint-Michel de Farnborough (au sud de l’Angleterre). La France n’a jamais cru bon de rapatrier son corps…

Notre actualité