Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Magenta La Fayette, Agence immobilière PARIS 75010

Histoire du boulevard de Magenta - Paris 9e et Paris 10e

Publiée le 23/07/2015

Alors qu’il s’étendait uniquement du boulevard Rochechouart au faubourg Saint-Martin, le boulevard de Magenta fut prolongé en 1859 jusqu’à la place de la République sur des terrains qui étaient encore des maraîchages au siècle précédent avant que la destruction de l’enceinte de Charles V n’en favorise le lotissement. Aujourd’hui, avec ses 1,92 km de long, il traverse deux arrondissements de la capitale. Et reçut sa dénomination pour célébrer la victoire de la France lors de la campagne d’Italie.

Une victoire qui grandit la France.
Entrée dans la guerre en 1859 pour honorer l’alliance franco-sarde, la France affronta l’armée autrichienne près de la ville de Magenta, en Lombardie. Grâce à ce succès militaire, Napoléon III put annexer la Savoie et le comté de Nice qui dépendaient alors du royaume de Piémont-Sardaigne. Pour le remercier de sa bravoure, l’empereur fit Patrice de Mac Mahon maréchal de France et duc de Magenta. Accessoirement, ce dernier fut quatorze ans plus tard le 3e président de la République française.

Au cœur de quatre quartiers administratifs.
Le boulevard de Magenta s’étend sur quatre quartiers administratifs de Paris : Rochechouart, qui évoque Marguerite de Rochechouart de Montpipeau, abbesse du monastère de moniales bénédictines au début du XVIIIe siècle. Saint-Vincent-de-Paul, qui rappelle le prieuré de l’enclos Saint-Lazare où officiait le religieux. Porte-Saint-Denis qui délimitait l’ancienne enceinte de Charles V, à l’instar de la Porte-Saint-Martin qui se trouvait près de l’édifice de Saint-Martin-des-Champs.

Notre actualité