Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Magenta La Fayette, Agence immobilière PARIS 75010

A trop écouter son entourage, on finit par abandonner son projet immobilier.

Publiée le 12/01/2016

 

Si aucun d’entre nous n’a la science infuse ou, à tout le moins, la certitude de ne jamais se tromper, faut-il pour autant solliciter l’avis de tout son entourage avant de se lancer dans l’acquisition de sa résidence principale ? On peut en douter et n’importe quel professionnel de l’immobilier, par son expérience, saura vous expliquer qu’abondance d’avis ne peut que nuire.

Les conseillers immobiliers d’un jour.
Et ne pensez pas un seul instant que cette situation reste rare ! En effet, combien de futurs acquéreurs ont-ils reculé devant la multitude d’avis contraires dont les ont gratifiés des proches pourtant soucieux de leur réussite ? Imaginez la situation : depuis des mois vous avez cherché l’appartement de vos rêves, multiplié les visites, rendu chèvre votre banquier jusqu’à parvenir au budget idéal et, finalement, vous croyez avoir trouvé le logement parfait. Un peu inquiet tout de même, vous en parlez à vos proches et, à l’instar du choix des footballeurs qui représenteront la France au prochain championnat d’Europe, vous vous apercevez que le monde autour de vous s’est miraculeusement transformé en conseiller immobilier d’un jour, multipliant les commentaires contradictoires.

Un besoin naturel de se rassurer...
Bien sûr, on n’achète qu’une ou deux fois dans sa vie et le besoin d’être rassuré semble parfaitement légitime surtout quand il implique un remboursement sur vingt ou vingt-cinq ans ! Pourtant, vous constaterez très vite que plus vous solliciterez d’avis et plus votre inquiétude grandira. Comprenez que l’unanimité, surtout dans une matière aussi sensible que le logement, n’existe pas. Chacun de vos interlocuteurs se projettera dans cet appartement sans tenir compte de vos exigences et nécessités. Vous connaissez l’histoire : les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Pour faire court, si votre famille doit, à l’évidence, participer de cette décision, il n’en est rien de vos amis et collègues qui, avec les meilleures intentions, ne feront que créer le doute dans votre esprit. Or, et jusqu’à plus ample informé, ce ne sont pas eux qui y habiteront…

 

Notre actualité